Crossover Mythen-Crépuscule #1

Jouée le 10 novembre 2019

Présent

  • Fleurien (Nova Njaladottir, islandaise, inventrice, furry, experte en explosifs, magie du feu et alchimie)
  • Stéphanie (“Yassandra” – Aberaxem, démone de la folie et de la luxure)
  • Chris (Chester Overton, archéologue)

Station spatiale de Ganesha, dimension Hindi-Cyberpunk (Mythendammerüng)

  • Enceinte de près de neuf mois de Kalki, la dernière incarnation de Vishnu, la démone (et pour l’instant humaine) Aberaxem est toujours prisonnière de Nyarlatothep, à bord de la station spatiale de Ganesha en orbite autour de la Terre. Cela fait plusieurs mois qu’elle n’a pas de contact avec ses compagnons, abandonnés flottants dans l’espace en orbite autour de la Terre.
  • Une nuit, alors qu’elle se sent sur le point d’accoucher, elle reçoit en rêve une visite de Kalki, son enfant, qui lui dit qu’il ne doit absolument pas tomber entre les mains de Nyarlatothep. Pour cela, il va “envoyer” Aberaxem dans un monde parallèle pour qu’elle revienne “avec un objet de pouvoir” qui lui permettra d’échapper au dieu du Chaos. 

16 février 2021 – 3 mai 2021 – New Greenland (Crépuscule Galactique)

  • Après le départ du reste du groupe, Nova prend possession de l’Académie, la transformant en vrai laboratoire alchimique. Les Qwardi vivent dans un des dortoirs, organisant beaucoup de fêtes, de danses et de célébrations.
  • Nova travaille énormément à apprendre l’alchimie, en plus de développer plusieurs potions, onguents, etc. Les six premières recettes qu’elle apprend sont:
    • Fire Resistance (Agni) : sujet est immunisé contre le feu et la chaleur normale. Durée: 1d heures. 
    • Keen Sight (Argus): +6 aux jets de Vision. Deux doses permet de voir les choses invisibles. Durée: 3dx5 minutes.
    • Strength: Ajoute 1d à STR, mais ne change pas les HP. Durée: 1 heure.
    • Battle: +1d à Dex et devient immunisé contre la peur. Durée: 1 heure.
    • Speed: +1 Basic Speed, +1 Move. Peut utiliser jusqu’à 3 potions simultanément, mais les durées sont séparées. Durée: 3dx4 minutes.
    • Stealth: +1d à Stealth et Climbing (roulez séparément). Durée: 1 heure.

28 février 2021 – New Greenland

  • L’archéologue Chester Overton arrive sur New Greenland à la tête d’un petit groupe d’archéologues, dans le but de faire des recherches sur sa civilisation disparue. Nova les accueille, et leur permet d’installer leur base d’opérations permanente dans le dortoir qui n’est pas utilisé les Qwardi. Nova leur donne l’ordre, avec l’autorité de Guertrude Olafsson, de se tenir à l’écart des Qwardi, et de ne parler à personne de leur présence sur New Greenland.
  • Nova leur explique où se trouve la cave avec la pyramide inversée.  Ils chargent leur matériel dans deux jeep, et se mettent en route. Il y arrivent une heure plus tard, y installent un camp temporaire, et se mettent au travail.

3 mai 2021 – New Greenland 

  • Pendant les fouilles dans la pyramide inversée, les archéologues découvrent que ses murs internes sont recouverts d’une mince couche de matériel derrière laquelle se trouve de la pierre gravées avec des bas-reliefs montrant la civilisation disparue. Mais une image en particulier les fait arrêter les travaux. Overton retourne immédiatement à l’Académie et revient avec Nova.
  • Quand celle-ci arrive sur les lieux, Overton lui montre une gravure de ce qui semble être un singe d’environ 1m20 de haut qu’elle reconnaît immédiatement comme un E’birm. Mais encore plus étrange, celui-ci tient devant lui une plaque sur laquelle est gravé le mot NOVA (dans l’alphabet moderne) avec des lettres en feu. Étrangement, la gravure semble aussi vieille que celles qui l’entourent.
  • Overton envoie ses trois collègues prendre une pause, pour permettre à celle-ci d’investiguer. Elle commence par cracher du feu sur le singe, mais il n’y a pas de réaction. Elle répète avec du Essential Fire, avec le même résultat. Elle se transforme ensuite en Élémental de feu et touche la paroi. Cette fois, il y a une réaction: les lettres sur l’écriteau commence à fondre, et un pan de mur s’enfonce et pivote pour révéler un escalier.
  • Nova et Overton le descendent et arrivent à une petite salle carré avec au centre un sarcophage recouvert de symboles semblables à ceux dans la pyramide. Il n’y a aucune autre ouverture dans la pièce.
  • Nova, toujours en feu, pose sa main sur le sarcophage. Aussitôt, le couvercle se soulève de lui-même, révélant une forme humanoïde définitivement non humaine. En fait, le corps semble appartenir à l’espèce ayant habité la planète dans le passé. Sur une des parois internes du sarcophage se trouve la gravure d’une créature très bizarre entouré d’yeux. La forme ne montre aucune signe de vie, mais ne semble pas abîmée. Nova réalise qu’elle est probablement en animation suspendue.
  • Nova improvise un élixir de Awaken et le verse dans la bouche de la créature. Celle-ci se réveille lentement, et ouvre les yeux au bout de quelques minutes. Overton panique un peu car il ne comprend pas ce qui se passe. Éventuellement Nova commence à poser des questions, mais la créature est très réticente à répondre.
    • Elle parle anglais (!!), mais semble avoir une amnésie presque totale. Elle ne sait pas qui elle est, ni comment elle s’est retrouvée dans cette place qu’elle  ne reconnaît pas non plus.
    • Overton voudrait la mener à l’air pur, mais Nova, se rappelant ce qui s’est passé avec Imhotep, refuse de prendre cette chance tant qu’elle n’en sait pas plus. 
    • Overton remonte chercher quelque chose à manger, puis revient. Il doit même montrer à l’inconnue comment manger un sandwich et boire de l’eau, mais Nova, avec un Body Language, réalise que celle-ci joue la comédie. En fait, ses réactions semblent étrangement humaines.
    • Nova la confronte là-dessus, et la créature demande juste un peu de temps pour reprendre ses esprits.
  • S’ensuit une LONGUE séance de “back and forth” entre Nova et la créature. 
    • Celle-ci finit par avouer que son nom est Yassandra.
    • Elle était dans une station spatiale quelconque. 
    • Elle devait se sauver de quelque chose. 
    • Les autres étaient différents d’elle. 
    • Elle se sauvait à cause d’une catastrophe, et beaucoup sont morts.
    • Elle ne se souvient pas comment elle est venue ici.
    • Elle ignore tout de cette planète (New Greenland).
  • Nova prépare une boule de feu pour tenter d’intimider “Yassandra”, mais peut voir par sa réaction qu’elle n’est pas impressionnée outre mesure.
  • Nova lui montre des photos de la Terre, et Yassandra mentionne que ça ressemble à sa planète. Après un autre assez long va-et-vient, ils finissent par établir que Yassandra vient des États-Unis, mais d’une dimension parallèle où, par exemple, Hillary Clinton a été élue au lieu de Trump.
  • Finalement, Nova accepte de laisser Yassandra monter dans la pyramide, mais sort son pistolet juste au cas où. 
  • Nova et Overton montre à Yassandra l’image du singe. Elle dit qu’une créature semblable l’a déjà aidé. Elle était avec des compagnons lorsque la catastrophe est arrivé, mais ils n’étaient pas des amis.
  • À un certain moment, Yassandra s’assoit sur l’autel au centre de la pyramide, et celui-ci commence immédiatement à s’enfoncer dans le sol, révélant un puits. Sur la paroi de gauche elle peut lire un message dans une langue que les autres ne comprennent pas: 

======================================================================================

À tous ceux qui voudront nous suivre..

Si par miracle, un de nous a réussi à survivre, notre trésor est à vous, dans le dédale de ces corridors dans lequel nous l’avons caché pour échapper à la menace venue de cette nouvelle planète. Si vous êtes nos descendants, le passage s’ouvrira pour vous, et notre trésor sera à vous. Prenez-en soin car il représente notre héritage et la seule chance de sauver notre peuple.

Gare à vous si vous n’êtes que des pilleurs de tombes. Retournez d’où vous venez, avant que nos gardiens ne vous arrachent le coeur. 

Et si vous êtes notre ennemi, soyez maudit jusqu’à la fin des temps, car ce dédale sera votre tombeau pour tout ce que vous avez fait à notre peuple. 

======================================================================================

  • Nova insiste pour descendre, alors ils décident de tous y aller. En utilisant des cordes, ils parviennent à atteindre une petite plateforme quelques dizaines de mètres plus bas, qui est en fait le début d’un corridor. Ils le suivent sur une vingtaine de mètres et arrivent à une salle circulaire de 20m de diamètre. Les murs sont couverts d’images de créatures comme Yassandra en conflit ouvert avec une autre race avec des traits de lézards que Nova n’a jamais vu, malgré ses deux voyages sur la planète vagabonde.
  • Nova examine les images, et en les mettant dans l’ordre, elle conclut que le conflit s’est déclaré après l’arrivée de la planète vagabonde dans ce système solaire.
  • Yassandra examine les murs, et avec un jet de Traps par défaut, elle en découvre un qui pivote. Elle passe au travers, el le mur se referme derrière elle. Elle peut quand même communiquer avec les autres, et dit à Overton comment activer le mécanisme. Il le trouve, mais en même temps, le plafond de la salle commence à descendre! Il tente d’activer le mécanisme, mais rien ne se passe. Yassandra cherche un mécanisme de son côté et réussit à l’activer juste à temps. Overton et Nova jaillissent de l’ouverture, juste avant que le plafond ne les écrase.
  • Ils se retrouvent dans une salle rectangulaire d’environ 50 mètre de long et 10 mètres de large, traversée par un ravin d’environ vingt mètres de large. Lui-même est traversé par une mince plateforme flottant dans les airs. Les murs sont recouverts de gravures de créatures humanoïdes de la même espèce que Yassandra, sept pieds de haut et tenant de façon menaçante des armes ressemblant à de grandes haches.
  • Yassandra s’avance jusqu’au ravin, puis le traverse. Overton décide de la suivre, mais alors qu’il s’avance, il y a un clic suivi d’un grincement… et quatre des gravures sortent du mur, deux de chaque côté du ravin. Nova part après Overton et les deux s’engagent sur la passerelle en courant. 
  • Les deux créatures de l’autre côté du ravin ignorent Yassandra et se postent devant la passerelle, en attente de Nova et Overton, alors que les deux à l’arrière s’engagent sur la passerelle à leur poursuite. Les deux sont donc maintenant pris dans un étau, avec un puits sans fond sous eux.
  • Yassandra donne l’ordre aux deux créatures près d’elle de les laisser passer, mais elles l’ignorent totalement.  Elle tente un Mental Cage sur l’une d’elle, mais n’a aucun moyen de savoir si ça fonctionne ou non. Overton s’avance à leur rencontre, mais une seule d’elle réagit à sa présence et se prépare à attaquer.

Publicité

Session 035 – Le piège

Jouée le 25 avril 2019

Présent

  • Stéphanie – Aberaxem, démone de la folie et de la luxure
  • Olivier – Saphiriel le Zélote et Exécuteur
  • Alain – Ikegame Akihiko, ex-fermier et kami japonais
  • Chris – Lucian Benedict, Ange des soldats et hérétique
  • Isabelle – Parvati / Kali, déesse Hindou

Absent

  • Fleurien – Theodore “Teddy the Lucky” Forest / Theo “the Smooth” Delany
  • Martin – Seraphim l’Illuminateur et chanteur de glamrock

Repaire de Ravana, Antarctique – dimension Hindi-Cyberpunk

  • Aberaxem finit par retrouver Master, seul dans une grande salle médicale, couché sur une table et attaché avec des courrois. Il est inconscient, et son estomac a été ouvert d’un côté à l’autre. Elle fait apparaître le plan du complexe sur l’écran et mémorise le chemin. Elle tente ensuite de désactiver les caméras, mais comme elle n’est pas technicienne et que la technologie ici est plus avancée que dans son monde, elle ne réussit pas.
  • Le groupe prend la porte à gauche, puis descend un escalier. Heureusement, il n’y a personne autour. Séraphim reste un peu en arrière pour garder contre les embuscades. 
  • Ils avancent pendant quelques minutes. Saphiriel peut sentir l’odeur des Rakshasa, mais elle demeure très faible. L’odeur de corruption, par contre, augmente peu à peu.
  • Éventuellement le groupe arrive à une porte. Kali se précipite pour l’ouvrir, et se trouve devant la salle qu’elle a vue sur les écrans. Master est bien là, gisant sur la table avec le ventre ouvert. Elle entre – et est immédiatement soumis au feu d’une mitrailleuse! Elle réussit à éviter la première salve, mais ne peut voir d’où elle vient. Elle se met ensuite en All-Out-Defense, et réussit à spotter le tireur en armure dans le coin gauche rapproché. Elle réussit à éviter la deuxième salve et informe les autres. Elle se précipite ensuite vers le tireur.
  •  Lucian entre prudemment dans la pièce, alors que Saphiriel met un mantra de Guerrier Parfait niveau 1 sur Kali. Ikegame s’avance également.
  • Le mur au fond de la salle explose, laissant place à une créature humanoïde avec dix bras et dix têtes. Quatre de ces bras portent un bouclier, alors que les six autres brandissent un sabre. Kali reconnaît Ravana, bien qu’il ait le visage déformé. Ikegame s’avance vers lui. 
  • Le mitrailleur tire encore sur Kali, et cette fois l’atteint d’une simple balle… pour 31 points de dégât! (en comptant son DR de 18). Ce n’est pas assez pour arrêter la déesse, cependant. “Ravanah”, lui, s’avance vers Ikegame.
  • Lucian lance son javelin vers Ravana, mais celui-ci réussit à le bloquer avec deux boucliers. Ikegame lui rentre dedans avec son Sumo et fait un Push, qui le projette en arrière de deux mètres (il reste cependant debout). Mabat saute sur le mitrailleur, mais celui-ci réussit à l’éviter de justesse.  Saphiriel tente ensuite de l’emprisonner avec ses chaînes, mais il l’évite encore. Sa chance se termine là cependant, car Kali arrive sur lui et lui tranche la tête.
  • Ravana revient sur Ikegame et l’attaque avec deux épées, mais le japonais évite le tout avec un succès critique sur son Dodge. À cause de ça, Ravana ne peut plus attaquer ce tour-ci, et est à -2 sur ses défenses.
  • Aberaxem entre dans la salle et attaque Ravana avec son fouet; il manque son bloc, mais résiste le Mental Cage avec un succès critique. La démone tombe au sol.
  • Lucian s’avance vers Ravana. Ikegame tente de le faire tomber, mais manque son attaque. Kali part à courir vers Ravana. Saphiriel réussit à le couvrir temporairement de chaînes.  
  • Ravana brise ses chaînes, puis attaque Lucian et Ikegame avec quatre attaques. Il manque deux d’entre elles, Lucian en parre une avec un succès critique et le sabre se casse en deux, alors qu’Ikegame évite facilement la deuxième. Un jet de Tactics de Lucian lui fait réaliser que ce faux Ravana semble beaucoup moins dangereux que plusieurs des créatures divines qu’ils ont affronté jusqu’à maintenant dans cet univers.
    • Ravana tente ensuite de les frapper avec deux de ses boucliers, qui semblent émettre une force de répulsion. Lucian réussit à bloquer en utilisant sa chance, alors que Ikegame se laisse frapper et utilise Immovable Stance pour résister à la poussée.
  • Aberaxem attaque Ravana avec son fouet. Il réussit à la bloquer, mais est aussitôt affecté par son Mental Cage. Lucian fait un Rapid Strike Feint/Attack, mais manque son attaque. Ikegame lui donne un coup de poing au cerveau en All-Out; Ravana ne peut se défendre et prend 24 points de dommage. Mabat saute sur lui et le jette au sol avec un succès critique. Saphiriel le couvre ensuite de chaîne. Kali l’attaque deux fois au cou pour 44 points de dégât, et le sonne comme il faut.
  • À son tour, Ravana reprend ses esprits.
  • Lucian fait une combinaison All-out-attack / Rapid Strike au Vitals pour 144 points de dégât, le tuant instantanément. Le corps commence à se dégonfler, et une odeur écoeurante se répand, forçant Lucian, Ikegame à faire un jet de HT.
  • À ce moment, Séraphim entre dans la salle, juste pour voir que tout est terminé.
  • Sonya se rend à Master et tente de lui fermer le ventre avec un First Aid. Ikegame jette un coup d’oeil dans la salle d’où est sorti Ravana et la trouve vide. Saphiriel fait un Mind Reading sur Master, mais ne trouve rien. Il ne sent cependant pas de corruption venant de lui. Le groupe fouille ensuite la pièce, mais ne trouve rien.
  • Le groupe revient sur ses pas en transportant Master. Ils appellent le pilote pour qu’il vienne les chercher. 
  • Quelques minutes plus tard, la navette se pose devant le palais, et ils grimpent à bord sans être inquiété. Ils mettent Ganesha au courant de la situation, mais Lucian est méfiant car il pense que la mission a été trop facile. 
  • De retour sur la station, le groupe discute comment faire revenir l’âme de Master dans son corps. Ils décident d’improviser un rituel avec méditation pour communiquer avec lui. Après quelques minutes, Master finit par se réveiller avec un mal à l’estomac, mais est en mesure de répondre aux questions du groupe.
    • Il ne sait pas quand il a été fait prisonnier, mais il se souvient qu’à ce moment, le palais de Ravana était remplis de démons.
    • Il est resté dans un état second, et n’a vraiment reprise conscience que lorsque le groupe l’a contacté par le cyberespace.
    • Non seulement il ne sait pas pourquoi il a été capturé, mais il ne sait pas comment. Ce devrait être impossible pour des créatures de cette dimension, même si ce sont des Dieux.
    • Ce n’est qu’après que le groupe l’ait contacté dans le cyberespace qu’on lui a ouvert le ventre. Il ne sait pas pourquoi.
  • Saphiriel se demande même si l’ennemi a délibérément laissé le groupe ramener Master sur la station de Ganesha. Il semble penser que la libération de Master est suffisante pour protéger cette dimension, mais celui-ci explique que ce n’est pas le cas. Les différents Masters ne peuvent intervenir, du moins pas directement. Ils agissent plutôt par des agents comme le groupe, en les informant et les guidant dans leurs missions. Il ne peut donc par lui-même restaurer le Samsara.
  • Le groupe a une petite discussion sur ses priorités.
    • Pour réparer le Samsara, Master suggère de retrouver ceux qui l’ont mis en place, bien qu’il ignore qui ils sont. Lucian suppose que ce puisse être les dieux hindous eux-mêmes, dont Ganesha et Parvati , mais ceux-ci lui rappelle qu’il n’ont aucun souvenir de la construction de ce monde et de tout ce qu’il l’a précédé.
    • Master explique que le voyage dans le temps est impossible, du moins de façon corporel. Mais il est possible d’avoir des visions de ce qui s’est passé. 
    • Se souvenant que Charon ne se rappelait de rien lors de leur rencontre dans le royaume des morts grec, mais qu’ils ont pu malgré cela voir sa vision du Nexus avec tous les dieux, le groupe raisonne que tous ceux présents à cette cérémonie doivent avoir ces souvenirs enfouis en eux – incluant Parvati et Ganesha.
  • Ikegame, intelligent pour un fermier japonais, réalise une chose essentielle. Depuis son arrivée avec le groupe, il a constaté qu’ils inventent constamment de nouveaux rituels avec un degré de succès étonnamment élevé, ce qui laisse penser que le rituel lui-même est symbolique; c’est leur volonté qui est importante. Peut-être que le rituel n’est nécessaire que pour se mettre dans le bon état d’esprit.
  • Au bout du compte, ils s’entendent pour tenter de créer un portail vers la dimension divine. Master leur suggère de ramener Charon à la place dans l’espace où ils l’ont retrouvé et d’y faire la cérémonie, car c’est probablement la place où la barrière entre les deux dimensions est la plus mince. À la demande d’Ikegame, il accepte de les accompagner, mais commence par manger une couple de bananes (même si son estomac le fait toujours souffrir).
  • Comme cela fait 24h qu’ils sont debout, le groupe décide de prendre quelques heures de sommeil. Saphiriel veut chanter des cantiques chrétiens au bébé d’Aberaxem, mais elle le chasse pour pouvoir dormir. 
  • Après une bonne nuit de sommeil, le groupe prend place dans la navette avec Master et le corps de Charon. Une fois sur place, ils enfilent leur scaphandre et sortent à l’extérieur. Ils forment un cercle élargie avec Charon au centre, puis Parvati improvise un rituel.
  • Le groupe se retrouve dans ce qui semble être le Nexus sous la forme d’esprits. Ils peuvent communiquer entre eux, et réalisent qu’Aberaxem, Master et Charon ne sont pas là.
  • Dans l’espace physique, Aberaxem voit ses compagnons fermer les yeux, alors qu’elle attend toujours la vision. Soudain Master se tourne vers elle et lui dit d’un drôle de ton qu’il est temps de se débarrasser des autres. Il utilise un type de télékinésie pour donner une poussée à chacun de leurs corps, qui commencent à s’éloigner les uns des autres. Il attire ensuite Charon et Aberaxem à lui. Celle-ci tente un Mental Cage, mais il lui rit au visage.
  • “Master” traine les deux corps jusque dans la navette et enlève sa combinaison, révélant maintenant un homme à la peau d’un noir d’ébène. Il dit d’une voix grave être Nyarlathotep, et qu’avec Charon et Kalki sous son contrôle, cette dimension désormais lui appartient.

NOTE: ceci constitue pour le moment la dernière partie régulière de Mythendammerüng, la raison étant que je n’étais plus capable de mener deux campagnes à long terme en simultané. Et ceux qui suivent aussi Crépuscule Galactique verront que cinq d’entre eux sont dans les deux.

Comme Mythendammerüng est ma “méta-”campagne dans le multivers où toutes mes autres campagnes ont eu lieu, nous avons décidé que c’est elle qui serait arrêtée, car chronologiquement, c’est elle qui conclura toutes mes campagnes à ce jour (GURPS Kami, GURPS Les Guerres de Sang, GURPS Crépuscule Galactique, et même GURPS Primals, la campagne de mon ami Sean dans laquelle je n’étais qu’un joueur). Et évidemment, rien de mieux qu’un bon vieux cliffhanger pour finir le tout. Ce qui est comique est que j’avais prévu quelque chose d’autre, mais la décision du groupe d’aller faire une cérémonie dans l’espace et d’y inviter Master/Nyarlathotep m’a offert une occasion unique de finir ça de façon unique.

Nous continuerons Mythendammerüng lorsque Crépuscule Galactique se terminera d’ici une couple d’années. Nous en sommes à l’épisode 93, en ce moment. Je vous invite à la suivre, au https://crepusculegalactique.blog/

Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura rien sur Mythendammerüng jusque là. Je prévois rouler quelques parties individuelles d’ici là pour amener chaque membre du groupe à la bonne place pour se sortir de cette situation avec un bang lorsque nous reprendrons le jeu. J’ai d’ailleurs déjà eu un premier scénario de trois sessions, un cross-over entre Crépuscule Galactique et Mythendammerüng mettant en vedette Nova et Aberaxem, celle-ci venant dans la dimension de Crépuscule Galactique à la recherche d’un objet qui pourrait l’aider à échapper à l’emprise de Nyarlathotep lors de son accouchement. Je mettrai ces épisodes en ligne très bientôt.

Session 034 – Un voyage en Antarctique

Jouée le 11 avril 2019

Présent

  • Stéphanie – Aberaxem, démone de la folie et de la luxure
  • Olivier – Saphiriel le Zélote et Exécuteur
  • Alain – Ikegame Akihiko, ex-fermier et kami japonais
  • Chris – Lucian Benedict, Ange des soldats et hérétique
  • Isabelle – Parvati / Kali, déesse Hindou
  • Martin – Seraphim l’Illuminateur et chanteur de glamrock

Absent

  • Fleurien – Theodore “Teddy the Lucky” Forest / Theo “the Smooth” Delany

Station de Ganesha – dimension Hindi-cyberpunk

  • Le groupe discute des prochaines étapes, et de la pertinence de redevenir “divins” avec la grossesse d’Aberaxem. Pendant le repas, Ikegame tente de saoûler les anges, et Seraphim parle de l’impression qu’il a que les plantes conspirent toutes contre eux.
  • Pendant le repas, Ganesha propose l’hypothèse que Charon ne peut se réveiller ici car son âme se trouve sur la planète où le groupe a rencontré le Roi en Jaune.
    • Pour tester cette hypothèse, le groupe se dispose en cercle autour de Charon et Parvati improvise un rituel. Soudain elle voit une forme transparente sortir du corps, ressemblant énormément à la forme corrompue qu’ils ont vu peu avant, et qui tente de la saisir! Elle se transforme instantanément en Kali et réussit à l’éviter. Puis la forme disparaît, et elle redevient Parvati. Mais en regardant les autres, elle s’aperçoit bien qu’ils n’ont rien vu car ils la regardent tous avec une expression étonnée. Elle explique ce qu’elle vient de vivre.
  • Le groupe décide de se lancer à la recherche de la représentation de Master dans ce monde. Comme il se trouve souvent juste à la périphérie de sa dimension, ils pensent qu’il pourrait se trouver dans l’ascenseur au Temple de New York, entre le monde physique et celui des Dieux.  En se basant sur l’idée que Master s’adapte à sa dimension, ils décident de le contacter dans le cyberespace. Ganesha leur fournit certains de son personnel pour leur créer des avatars correspondants à leurs personnalités.
    • Saphiriel refuse d’y participer, et veut plutôt retourner au Temple de Vishnu pour le consacrer à Dieu, mais les autres y opposent un veto. Ganesha refuse aussi de lui fournir sa navette.
  • Le développement des avatars prend troiis semaines, laissant aussi le temps à Séraphim de guérir. Ganesha est maintenant en mesure de confirmer qu’Aberaxem est enceinte avec le bébé de Kalki. Elle commence également à avoir des nausées et des goûts bizarres. 
  • Le groupe (sans Saphiriel) est finalement prêt à procéder et se retrouve dans le cyberespace. Parvati conduit le rituel, et éventuellement une image de singe apparaît au milieu du groupe, ligoté sur une table. Il dit être prisonnier de Ravana en Antarctique, et demande au groupe de venir le secourir. 
    • Il n’a aucune idée comment Ravana a pu le capturer ainsi, il n’aurait jamais dû réussir. Les quelques fois qu’il l’a vu par la suite, il a eu l’impression que ce n’était pas vraiment lui.
    • Il promet de faire tout ce qu’il peut pour que le groupe retrouve leurs pouvoirs, mais il ne sait pas s’il peut faire ça à distance. Il dit qu’il va essayer de se concentrer très fort dans les prochains jours.
    • Il dit que s’il peut faire quelque chose, ce sera pour le groupe en entier; il est impossible pour lui de faire une exception pour Aberaxem (qui de toute façon n’en veut pas). Le groupe considère que puisque les dieux peuvent avoir des enfants dans la dimension hindoue, ça ne devrait probablement pas causer de problème.
  • Quand on lui explique le plan, Saphiriel proteste que laisser Aberaxem redevenir un démon avec l’enfant de Dieu en elle est un blasphème. Les autres lui répondent que 1) il est trop tard pour changer quoi que ce soit, et 2) le fait qu’il ait refusé de participer au rituel lui enlève toute autorité à s’exprimer sur le sujet.
  • Le groupe passe les quelques jours suivants à se préparer pour leur expédition et préparer des motoneiges, des skis, de la nourriture, des vêtements chauds, etc. Cela inclut également des armures.
    • Quand ils se réveillent le jour après le rituel, ils réalisent qu’ils sont redevenus des dieux, des anges et des démons. Aberaxem a une réaction instinctive de révulsion à avoir un enfant en elle, mais celle-ci se passe rapidement.
  • Au début du troisième jour, le groupe prend place dans la navette. La position du palais de Ravana étant bien connue, ils sélectionnent un point quelques kilomètres plus loin pour se poser, et le pilote les y attendra quelques jours. Il ne doit avoir aucune communication avec la navette sauf à la toute fin, pour s’assurer que sa présence reste cachée.
  • Après quelques heures de voyage, la navette se pose à environ cinq kilomètres du palais et le groupe se met en route en motoneige dans la tempête. Ils réussissent à l’atteindre sans se perdre. Le palais fait environ 500 mètres de long par 1000 mètres de large par une bonne vingtaine de mètres de  haut, et est exquisement décoré avec des minarets et des couleurs vives qui font contrastes avec le blanc de la neige. Il y a quelques bâtiments beaucoup plus petits à une cinquantaine de mètres de distance.  
  • Ils s’approchent du palais et en font le tour. À part les grandes portes à l’avant, ils trouvent plusieurs entrées de service sur chaque côté. Ils en choisissent une, et Ikegame la défonce avec un succès critique sur son Forced Entry.
  • Ils entrent dans un couloir qui les mène à un vestibule contenant des manteaux, bottes, tuques, etc. Ils y laissent les leurs, et continuent dans un autre corridor. Aberaxem remarque ce qui semble être un appareil électronique installé au plafond, et fait signe aux autres d’arrêter. Puis elle le coupe en deux avec son fouet monomoléculaire. 
  • Ils continuent jusqu’à une porte renforcée en métal. Ikegame la saisit, et aidé des autres, réussit à l’ouvrir lentement. Une boule ronde couverte de pics tente de le frapper, mais il réussit à l’éviter. Le groupe complète l’ouverture de la porte, alors qu’un autre coup tente d’atteindre Saphiriel. Il le sent et réussit à l’éviter. Parvati se transforme en Kali, fonce dans l’ouverture et se trouve devant un seul rakshasa dans ce qui semble être une salle de surveillance. Elle le coupe pratiquement en deux avec son Vidyudabhi.
  • La petite pièce a des portes sur la gauche et la droite. Aberaxem s’assoit devant la console pour tenter de trouver Master. 
  • Pendant qu’elle travaille, les autres entendent des bruits derrière les deux portes et se répartissent entre les deux portes. Celles-ci s’ouvrent, et il y a un bref combat contre quatre rakshasa avec des armes à feu, mais ceux-ci ne font simplement pas le poids et sont rapidement détruits.
    • Pendant le combat, Saphiriel achète une affinité avec Aberaxem, ce qu’il a toujours refusé de faire jusqu’à présent, et utilise le mantra de la Volonté de Fer sur elle. Cela représente les derniers points gratuits qu’il peut mettre spontanément dans ses mantras.

Session 033 – Le Roi en Jaune et une surprise pour Aberaxem

Jouée le 28 mars 2019

Présent

  • Stéphanie – Aberaxem, démone de la folie et de la luxure
  • Olivier – Saphiriel le Zélote et Exécuteur
  • Alain – Ikegame Akihiko, ex-fermier et kami japonais
  • Isabelle – Parvati / Kali, déesse Hindou
  • Martin – Seraphim l’Illuminateur et chanteur de glamrock

Absent

  • Fleurien – Theodore “Teddy the Lucky” Forest / Theo “the Smooth” Delany
  • Chris – Lucian Benedict, Ange des soldats et hérétique

La “Lune” – Dimension connexe au Puit des Âmes

  • Kalki et le groupe s’installent dans l’escalier pour prendre quelques heures de sommeil. 
  • Aberaxem se retrouve à la porte d’un palais merveilleux se trouvant dans une vallée fleurie, remplie de petits animaux et de bonnes senteurs. Les portes étant ouvertes, elle entre à l’intérieur et y trouve Kalki, tout habillé de blanc. Il dit avoir besoin de son aide, et de son corps. Aberaxem accepte immédiatement, et Kalki la mène dans une chambre magnifique, principalement blanche mais avec certains symboles démoniaques rouges. Il l’étend sur le lit, la déshabille, enlève ses propres vêtements, et vient la rejoindre. Ils ont de longs ébats sexuels qui semblent durer des heures. Pour la première fois, Aberaxem n’est pas celle qui mène les ébats, et découvre plusieurs aspects du Kamasutra.
  • Le groupe se réveille, reposé.  Aberaxem regarde Kalki, mais celui-ci ne lui porte aucune attention particulière. Ils reprennent leur descente jusqu’à une petite caverne où ils trouvent un vortex dans le sol. Kalki donne un fouet de monofilament à Aberaxem (qui n’a pas vraiment d’armes), et lui montre comment l’utiliser.
  • Kalki saute dans le vortex, suivi par le reste du groupe. Ils réapparaissent en plein air dans un paysage inconnu. Le ciel est un mélange de mauve, orange et jaune, avec des traînées blanches qui le parcoure régulièrement. La végétation est de toutes les couleurs, et un petit chemin descend vers ce qui semble être un gigantesque lac. Une île se trouve au milieu , sur laquelle se dresse une grande tour. 
  • Le groupe suit un sentier vers le lac, et y trouve un homme qui attend debout à côté d’un petit bateau. En s’approchant, ils réalisent que c’est Charon, bien que Saphiriel puisse sentir que quelque chose n’est pas correct avec lui. En fait, la moitié gauche de son visage semble normale, mais la peau de la partie droite semble s’être détachée du crâne et pend dans le vide, la paupière est disparue et l’oeil regarde en permanence vers le haut.  Il les invite à monter à bord pour visiter le Maître, qui n’a pas d’autre nom.
    • Il confirme bien être Charon; le Maître l’a amené ici après la destruction d’Hadès. Depuis ce temps, il est celui en charge de la traversée du lac de Hali.
    • Le groupe décide d’accepter son offre, et monte sur le bateau qui s’agrandit pour pouvoir tous les accueillir. 
  • Le groupe utilise la traversée pour converser avec Charon.
    • Il se rappelle comment Aberaxem avait payé son passage la première fois, mais n’est plus intéressé par les plaisirs de la chair.
    • Il explique que le Maître a le pouvoir de rendre fou.
    • Il n’a jamais vu d’âmes hindous ici, car elles sont envoyées directement à Azatoth pour être dévorées.
    • Voilà bien, bien longtemps, il y avait un paquet de dieux et d’êtres divins qui vivaient ensemble, mais ça n’avait pas fonctionné, et ils avaient dû se séparer.
    • Il a l’ordre d’amener le groupe car le dieu qu’on ne peut nommer veut Kalki.
  • Charon dépose le groupe sur l’île, puis reprend son chemin. Après avoir contourné la tour, qui fait une bonne trentaine de mètres de diamètre, le groupe se dirige vers la seule porte qui s’ouvre sur une cour intérieure. Ils y sont accueillis par un groupe de nagas ayant la moitié de leur corps putréfié, armés d’une armure, d’un trident et d’un bouclier. Il y a un grand balcon en haut devant eux, et une rangée d’autres nagas de chaque côté. Le chef naga met le genou au sol mais le groupe refuse de suivre son exemple – bien qu’Aberaxem, qui s’apprêtait à le faire, ne s’arrête que quand elle voit les autres rester debout.
  • L’atmosphère change, et tous les nagas se prosternent au sol. Une forme vêtue d’une longue tunique jaune, d’une couronne jaune et d’un masque blanc apparaît sur le balcon, provoquant un mouvement de frayeur dans le groupe. Une voix retentit dans leur tête s’adressant à Kalki, annonçant qu’il allait dévorer son âme et devenir plus puissant qu’Azathoth lui-même. Il utilisera l’âme des autres comme amuse-gueule. À table!
  • Les nagas reculent, puis devant le groupe apparaît une créature horrible, quatre mètres de large et sept mètres de haut, dont le corps ressemble à un gigantesque tronc d’arbre vert pourri se séparant en trois piliers ou pattes au sol, et quatre gigantesques tentacules au sommet. Quelques bouches d’un bon mètre de large apparaissent dans le tronc central. 
  • À la vue de la créature, Parvati se transforme instantanément en sa version humaine de Kali.
  • Aberaxem manque son  Fright Check, et est sonnée pour une seconde.
  • Le combat commence contre la créature, et le groupe parvient à la détruire en une quinzaine de rondes. Les faits saillants incluent:
    • La créature n’étant pas entièrement physique, elle ne prend que la moitié des dommages normaux, en plus de se régénérer. Chaque attaque à main nue cause également deux points de brûlure à l’attaquant. Finalement, les tentacules massifs sont très durs à parer, donnant une pénalité de -3. La créature vise avant tout à saisir un des personnages avec ses tentacules et la tirer à une de ses bouches pour le dévorer.
    • Kalki ne participe pas au combat, il reste immobile et concentré (pour protéger le groupe d’attaques mentales du Roi en Jaune). Saphiriel, aveugle et n’ayant aucune arme de mêlée, est quant à lui complètement inutile dans ce combat, à sa grande frustration.
    • La créature saisit Kali, mais Ikegame réussit à la libérer avec sa grande force. 
    • Saphiriel tente de saisir Kalki pour le réveiller, mais joue un échec critique sur son Blind Fighting. Il s’enfarge dans les jambes d’Aberaxem, et les deux tombent au sol. Le démon échappe son fouet, mais heureusement aucun des deux n’est touché. Saphiriel refait la même action un peu plus tard, et cette fois réussit. Mais Kalki lui répond qu’il n’y a qu’une seule manière de sortir d’ici. L’ange se met alors à chanter “Love is a Battlefield”, la chanson de Pat Benatar.
    • Le groupe se concentre principalement sur les tentacules pour éliminer les attaques de la créature. La stratégie est efficace, mais chaque tentacule coupée cause un éclaboussement d’acide qui cause deux points de dégâts à tous ceux qui sont prêts.
    • La créature réussit à saisir Séraphim et le mord à répétition avec une de ses bouches, ce qui lui cause de graves dégâts. Il manque son Fright Check et acquiert une nouvelle Délusion de 10 points. Il réussit cependant à empaler la créature à plusieurs fois dans sa bouche avec le Kusanagi, avant de tomber évanoui. Heureusement pour lui, Kali réussit à détruire la créature immédiatement après, et elle disparaît.
  • Kali demande à Kalki ce qui se passe. Il dit qu’il retient le Roi de tous les détruire, et que le groupe doit s’enfuir par un passage qu’eux seuls peuvent ouvrir. Mais il les prévient qu’une fois ouvert, l’ennemi pourrait l’utiliser pour les poursuivre; c’est pourquoi  il doit rester en arrière pour les retenir. 
    • Comprenant que que Kalki ne viendra pas sauver son monde, Kali tente de trouver une autre solution, mais Kalki lui dit que personne ne peut se sacrifier à sa place. Il ne peut retenir le King in Yellow  que parce qu’il a l’essence de Vishnu en lui.
    • Quand Ikegame demande qui, dans ce cas, va sauver son monde, il dit qu’il s’en est déjà occupé – et touche le ventre d’Aberaxem. Celle-ci freake, se rappelant son rêve.
  • Les nagas s’avancent vers le groupe. À ce moment, une ouverture se forme dans le mur derrière eux, révélant un escalier. Ikegame saisit le corps de Séraphim, puis le groupe s’y précipite et la porte se referme derrière eux. Ils descendent en courant, et se retrouvent devant une autre porte qui ressemble à celles du Nexus, mais quand ils l’ouvrent, ils se retrouvent en pleine nuit dans une plaine. Ils peuvent sentir une décharge d’énergie derrière eux, et la porte se referme.
  • En regardant autour d’eux, ils réalisent qu’ils sont de retour dans le monde hindou, près du temple de Shiva où ils sont arrivés la première fois. Ils peuvent même voir l’image de Ganesha dans le ciel.
  • Aberaxem fait les premiers soins à Séraphim. Les autres réalisent qu’ils sont toujours humains. Lucian contacte Ganesha avec le communicateur implanté dans son cou, et lui demande d’envoyer la navette les chercher.
  • Deux heures plus tard, la navette arrive et le groupe monte à bord. Ils remontent à la station où Ganesha les attend, mais celui-ci a de la misère à les reconnaître, surtout sa mère. Le groupe lui explique la situation, et qu’Aberaxem est probablement enceinte avec l’enfant de Kalki. 
  • Ganesha lui fait passer des tests et confirme qu’elle est humaine, mais il est définitivement trop tôt pour savoir si elle est enceinte. Comme il s’agit d’une situation qui ne s’est jamais produite, Ganesha lui recommande d’attendre après l’accouchement pour redevenir un démon.
  • Ganesha explique que le groupe est absent depuis quelques semaines, et que la situation s’est empirée au point de ressembler aux dystopies extrêmes imaginées par certains auteurs de SF. 
  • Concernant l’existence de la force maléfique dévorant les âmes hindoues au Puit des Âmes  il se demande si elle serait la raison de la création du Samsara. Il n’a cependant aucune idée qui pourrait faire cela, certainement pas un dieu pris dans le Samsara lui-même. Saphiriel est convaincu qu’il s’agit de son Dieu.
  • Ganesha ne connaît pas de moyen de précipiter la grossesse d’Aberaxem, mais peut au moins fournir un lieu où elle sera en sécurité. Cela ne plaît pas au démon, qui n’a aucune envie de passer les neuf prochains mois à ne rien faire. Le reste du groupe se demande ce qu’il pourrait faire pendant cette période, va-t-il rester sagement avec Aberaxem, ou faire quelque chose d’autres?  Saphiriel, quant à lui, veut redevenir un ange le plus rapidement possible, et suggère de retourner au Puit des Âmes. 
    • Ganesha explique cependant qu’il n’a aucune idée de ce qui pourrait se passer avec le bébé si Aberaxem redevient un démon pendant la grossesse.
  • Anyway, pour le moment, le groupe devra se reposer plusieurs semaines pour permettre à Séraphim de récupérer. Après, la question est de savoir comment retourner au Puit des Âmes pour récupérer leurs pouvoirs, car en tant qu’humains, ils ne pourront probablement pas ouvrir de portail. Ganesha suggère que comme il semble y avoir un Master dans chaque dimension, peut-être le groupe pourrait trouver celui qui se cache dans celle-ci et lui demander son aide.

Session 032 – Kalki

Jouée le 14 mars 2019

Présent

  • Stéphanie – Aberaxem, démone de la folie et de la luxure
  • Olivier – Saphiriel le Zélote et Exécuteur
  • Chris – Lucian Benedict, Ange des soldats et hérétique
  • Alain – Ikegame Akihiko, le kami japonais

Absent

  • Isabelle – Parvati / Kali, déesse Hindou
  • Fleurien – Theodore “Teddy the Lucky” Forest / Theo “the Smooth” Delany
  • Martin – Seraphim l’Illuminateur et chanteur de glamrock

Dimension du Puit des Âmes

  • Le groupe se dirige vers la porte de la salle, avec Aberaxem qui guide Saphiriel. En l’ouvrant, ils trouvent un gros doberman qui les attend, probablement Mabat, mais un Mabat tout-à-fait normal. Saphiriel lui saisit la croupe pour qu’il lui serve de guide.
  • Le groupe se rend à l’entrée du Puit des Âmes et pénètrent dans l’antichambre circulaire. Ils y trouvent un groupe d’enfants qui sont très déçus que Teddy ne soit pas là.
  • Le groupe s’approche du Puit, un cylindre qui se trouve au centre de la pièce, et peuvent voir des lumières qui montent et descendent. Les enfants disent que dernièrement, il arrive régulièrement qu’une forme lumineuse en sorte subitement et engloutisse des âmes qui s’apprêtaient à y sauter.
  • Le groupe s’accroche l’un à l’autre, sauf pour Saphiriel qui prend Mabat dans ses bras, puis Parvati s’avance pour sauter dans le Puit. À la dernière seconde, la forme lumineuse dont parlait les enfants sort du Puit pour la happer. Aberaxem, Ikegame, Séraphim et Lucian tentent de la retenir, mais la force est irrésistible et les entraîne avec elle. 
  • Ils se retrouvent flottant dans un espace totalement noir, mais ont quand même l’impression de se déplacer à grande vitesse. Éventuellement, un point blanc apparaît au loin devant eux.
  • Saphiriel entre à son tour dans le puit avec Mabat, mais au lieu de se retrouver dans la même place sombre, il reste avec les lumières et commence à monter. Après un long moment, il se retrouve sur un sol rigide. Puis une des incarnations de Master, celui qui les avait rencontré dans le monde japonais, vient à sa rencontre. Il n’a aucune idée où se trouve Kalki, mais il peut garantir que l’avatar n’est pas dans le Puit des Âmes. Et les amis de Saphiriel non plus, d’ailleurs.
    • Il dit que Saphiriel, ayant entré dans le Puit, ne peut en sortir par lui-même. 
  • Le groupe fonce à toute vitesse vers la lumière, bien que celle-ci ne grossisse que très  lentement, ce qui laisse supposer qu’elle est énorme mais très loin . Ils peuvent aussi voir qu’elle n’est pas uniforme, ils peuvent distinguer des flots sombres à l’intérieur. Plusieurs traînées lumineuses, qu’ils supposent être des âmes hindoues, les dépassent en route vers la lumière.
  • Au bout de plusieurs heures, ils peuvent voir que les mouvements dans la boule semblent causés par une seule forme. Après un autre long moment, la forme se sépare en plusieurs, et bien qu’elle soit encore très loin, ils ont l’impression qu’elle est énorme. Surtout, ils ont l’impression vivace que ce n’est pas nécessairement une bonne idée de s’y rendre.
  • Alors que la boule de lumière est rendu de la grosseur d’Ikegame, le groupe tente d’imposer sa volonté sur son mouvement. Parvati roule un succès critique sur son jet de volonté et se libère de la force qui l’attire, ce qui lui permet de s’immobiliser. De multiples galaxies apparaissent tout autour d’eux, mais aucune étoile individuelle. Ce qui semble indiquer que le groupe se trouve dans l’espace entre les galaxies. 
    • Parvati note d’ailleurs que les galaxies s’éloignent les unes des autres.
  • Après un certain temps, ils voient une partie de la boule de lumière se détacher et s’éloigner, puis se mettre à pivoter sur elle-même et former éventuellement une nouvelle galaxie. 
  • Après avoir médité et dansé (et provoqué de drôles de sensations dans le corps de Lucian et Séraphim), Parvati parvient à diriger le groupe  vers la nouvelle galaxie à une vitesse vertigineuse. Cela les rapproche de la boule centrale, qui est maintenant parcourue par des ombres et des formes sinistres, et émet une énergie carrément maléfique. Ils se sentent de plus en plus dérangés dans leur tête, mais réussissent tous un jet de Will – sauf Séraphim.
  • Ils pénètrent dans la galaxie, et la traversent presque de bord en bord avant de foncer vers une étoile précise. Ils ralentissent et, en passant près d’une planète identique à Saturne, puis une à Jupiter, réalisent qu’ils sont dans le système solaire et se dirigent vers la Terre. Finalement ils se posent sur la Lune, où ils n’ont bizarrement aucun problème pour respirer et parler.
  • Parvati les guide en direction d’un trou dans le sol d’une vingtaine de mètres de diamètre dans lequel ils peuvent voir un vortex tournant sur lui-même. Ils décident de sautent dedans.
  • Ils se retrouvent dans un ciel illuminé, flottant  au-dessus d’une plaine presque entièrement recouverte de limaces géantes s’agglutinant autour de ce qui semble être un dôme d’énergie semi-transparent. Ils peuvent voir plusieurs formes humaines à l’intérieur. Comme la plaine est remplie, le groupe se pose sur le dôme. Des créatures les attaquent, causant 6 points de dégât à Aberaxem. 
  • Un petit portail apparaît à quelques centimètres au-dessus du dôme, et le groupe s’y engage. Ils apparaissent sous le dôme au milieu des autres formes, et Master (un autre) vient les accueillir.
  • Le Master avec Saphiriel détecte enfin la location du reste du groupe, et est en mesure d’y envoyer l’ex-ange et son chien.
  • Le groupe tente de parler avec les autres formes sous le dôme, mais elles ne réagissent pas à leur présence. Master explique qu’ils ne sont pas réellement là, seuls leurs âmes sont venus pour lui donner un coup de main.
  • Parmis ces formes, il y a six hommes, une femme, et un extraterrestre. Deux des hommes ont un peu la carrure d’Ikegame, bien que l’un soit plus une montagne de muscle et l’autre, avec des traits asiatiques, est simplement gros. Un troisième est mince avec des traits égyptiens, un quatrième semble être un aristocrate français, un cinquième est habillé comme un butler, et le dernier ressemble à un petit américain typique en jeans et t-shirt, les mains en l’air comme s’il tenait le dôme. La seule femme est athlétique, probablement d’origine Malaisienne, et porte des vêtements extravagants.
  • Master indique qu’il était temps que le groupe arrive, car il devenait de plus en plus difficule de protéger Kalki, qui s’est réfugié dans le labyrinthe en-dessous.
    • Il confirme qu’ils ne sont pas dans le Puit des Âmes, bien que ce soit une place connexe. Lui-même est la version de Master responsable du Puit, mais quelque chose l’a attiré jusqu’ici.
    • Il hésite de dire le nom de la boule de lumière, mais implique qu’il s’agit d’un dieu contre qui il protège Kalki. Ce dieu existe depuis toujours, et comme le groupe a pu le voir, il se trouve au centre de l’Univers.
    • Il prévient que le Gardien va vouloir empêcher Kalki de se sauver, sans préciser sa nature.
  • Un trou apparaît dans le sol au centre du dôme et le groupe y descend. Ils arrivent dans une grande salle, et y trouve un grand être humain d’origine indienne avec quatre bras, et qui se bat à grand coup de sabre contre un groupe de créatures difformes. 
  • Parvati devient Kali, bien qu’elle ressemble plus à une femme africaine qu’à une déesse, puis le groupe vient à l’aide de l’homme. Ensemble, ils se débarrassent rapidement des ennemis.
  • Kali retourne à sa forme de Parvati et se jette dans les bras de l’indien en annonçant qu’il s’agit bien de Kalki. Il dit s’être débarrassé du labyrinthe du singe car il ne servait à rien. Quant aux créatures qui l’ont attaqués, elles viennent de quelque part en bas.

  • Il sait qui il est et d’où il vient, mais ignore pourquoi son âme s’est retrouvée ici. Le groupe le met au courant de ce qui est arrivé au Samsara. Saphiriel lui parle de la visite que le dieu lui a fait en rêve, mais celui-ci ignore de quoi il parle.
  • Kalki explique qu’il y a un passage un peu plus loin qui descend, et que c’est probablement la voie à suivre pour s’échapper. Ils s’y rendent donc et trouvent un escalier qui descend dans le noir. Ils décident de le suivre.
  • Après plusieurs heures de descente, le groupe décide de s’installer pour prendre un peu de repos.

Session 031 – Retour au Puit des Âmes

Jouée le 14 février 2019

Présent

  • Stéphanie – Aberaxem, démone de la folie et de la luxure
  • Olivier – Saphiriel le Zélote et Exécuteur
  • Chris – Lucian Benedict, Ange des soldats et hérétique
  • Isabelle – Parvati / Kali, déesse Hindou
  • Martin – Seraphim l’Illuminateur et chanteur de glamrock

Absent

  • Fleurien – Theodore “Teddy the Lucky” Forest / Theo “the Smooth” Delany
  • Alain – Ikegame Akihiko, le kami japonais

Dimension du Puit des Âmes

  • Maintenant que le groupe se trouve dans la dimension menant au Puits des Âmes, il doit trouver la communauté qui représente la civilisation hindoue. Le problème est que comme le Samsara gardait les âmes hindoues dans sa dimension, cette communauté est probablement très petite, ou même inexistante.
  • Le groupe se dirige vers le village avoisinant. De loin, ils peuvent voir un ensemble de cabanes rectangulaires en bois, mais  en s’approchant, ils réalisent qu’il s’agit de grands abris d’oiseaux, avec plein de petits trous et de perchoirs. Des oiseaux en sortent et s’envoler dans les airs. Lucian regarde dans un des trous, mais un des oiseaux encore à l’intérieur le repousse en le frappant avec son bec. Il peut quand même voir que l’intérieur est plus organisé qu’un nid normal.
    •  Saphiriel tente de lire les pensées de “l’oiseau”, mais n’en obtient que des images confuses, et surtout un mélange de couleurs et de senteurs. Il est clair pour lui qu’il ne contient pas d’âmes humaines.
    • Parvati ne sent pas d’hostilité venant de la créature, sauf envers Lucian qui a envahi son territoire.
  • Seraphim cherche un chemin qui s’éloigne du village, mais ne trouve rien.
  • Ikegame, toujours affamé, commence à considérer l’idée de se farcir un festin d’oiseaux grillés, mais les autres l’en empêchent.
  • Lucian et Séraphim fouillent le village et les différentes cabanes, mais ne trouvent rien d’intéressant. Les oiseaux eux-mêmes ne leur portent aucune attention particulière. Saphiriel médite sur le créateur et les galaxies, puis trace un signe de croix sur une des cabanes, mais il n’y a absolument aucune réaction.
  • Le groupe décide de quitter le village et se dirige vers les montagnes au loin. Ils traversent un petit bois sans problème, sous un soleil splendide et une température très agréable. Éventuellement, ils arrivent au pied d’une montagne et décident de l’escalader. 
  • Quelques heures plus tard, ils arrivent au sommet. Dans la plaine de l’autre côté, ils découvrent un énorme temple, que Parvati reconnaît immédiatement comme le Taj Mahal, bien qu’il semble incomplet. Certains morceaux sont manquants, d’autres sont ajoutées, et il semble laissé à l’abandon.
  • Ils descendent de la montagne et s’approche du Temple. Aucun mouvement n’est visible, et Saphiriel ne sent pas de corruption. Ils passent par le portail central dont la porte est chambranlante, et pénètrent dans un jardin extérieur laissé à l’abandon. Il y a une allée centrale, et des herbes folles sur les côtés. Au fond se trouve le mausolée, et le domaine est entouré d’un mur d’environ deux mètres de haut. Celui-ci semble couvert de striures. Au milieu du jardin se trouve la statue d’une femme.
    • Parvati ne se souvient pas qu’une telle statue existe dans son monde. 
  • Le groupe s’avance lentement vers le mausolée. Saphiriel veut brûler l’herbe pour voir s’il y a un pattern dessous, mais les autres ne sont pas d’accord, du moins pas pour l’instant. 
  • Ils commencent à explorer le jardin. 
    • Séraphim note un mouvement du coin de l’oeil dans l’herbe, mais quand il se retourne, il ne voit rien. 
    • Aberaxem et Parvati s’approchent du mur, et constatent que les striures sont en fait des plantes grimpantes.
    • Saphiriel se dirige vers la statue et y trace un signe de croix, mais il n’y a aucune réaction. 
  • Saphiriel envoie Mabat en éclaireur. Le molosse se rend jusqu’aux escaliers menant au mausolée sans problème, bien que son museau soit envahi par un paquet d’odeurs inconnues. À quelques reprises, Saphiriel peut distinguer un certain mouvement dans l’herbe, mais même Mabat ne sent rien de spécial.
  • Le groupe se rendent au mausolée et examinent ses murs, qui sont recouverts de symboles reliés à l’hindouisme. À l’arrière se trouve une grande porte de pierre. Ikegame la saisit, puis la tire de toutes sa force – et part en arrière lorsqu’elle s’ouvre sans problème. 
  • À l’intérieur il y a une salle assez grande, vide sauf pour un grand siège au milieu sur lequel est assis une forme humaine avec 10 têtes et 12 bras. Parvati reconnaît immédiatement Ravana, prince des Démons. Aberaxem fait immédiatement un pas en arrière, se rappelant que dans son rêve, Ravana lui avait dit que la première fois qu’elle le rencontrerait, ce ne serait pas vraiment lui. Par contre Saphiriel ne peut toujours pas sentir de corruption.
    • Parvati rappelle au groupe que bien qu’il soit le roi des démons, Ravana n’en est pas un lui-même, et n’est pas un être foncièrement mauvais. Il a été un des plus grands brahmans de Vishnu, et est également un érudit. En fait la notion de “mal absolu” n’existe pas dans l’hindouisme.
  • Le groupe s’avance dans la salle, Parvati en tête. Elle appelle Ravana, mais il ne réagit pas. Elle le touche, et sent que sa peau est normal. Elle a l’impression qu’il est dans un sommeil profond.
    • Sur le mur ils peuvent voir des symboles, mais tout a l’air vieux et mal entretenu.
  • Aberaxem s’approche à son tour, mais quand elle s’apprête à toucher la forme endormie, une de ses douze mains s’avance et saisit la sienne. Ravana ouvre les yeux. Aberaxem pousse un cri de terreur, mais quand Lucian lui demande de la lâcher, il s’exécute. Puis il se lève péniblement.
    • Il ne semble pas savoir où il est ni depuis combien de temps. Le groupe se présente à son tour. Parvati lui explique qu’ils sont à la recherche de Kalki dans le Puit des Âmes.
    • La dernière chose dont il se souvient est de s’être endormi dans son palais en Antarctique. Il a cependant eu des rêves étranges dans lequel il se sentait prisonnier. Après vérification avec Parvati, il semble que cela se soit passé voilà plus de trois ans.
    • Le groupe tente de lui expliquer l’idée du multivers, mais il n’en a que faire pour l’instant. 
  • Regardant autour de lui, il est surpris de se trouver dans le Taj Mahal, car celui-ci est un temple islamique, et non hindou.
  • Ravana tente de sortir du mausolée, mais une force l’en empêche. Saphiriel en conclut qu’il est probablement le vrai Ravana, et que celui en Antarctique est un imposteur. 
  • Interrogé sur Indra et Virtra, Ravana se souvient qu’ils sont venus le voir un peu avant qu’il ne soit capturé. Il a été surpris de leur présence, car Indra est absent depuis déjà quelques milliers d’années; de plus il ne portait pas son chapeau habituel. Bien qu’Indra soit un de ses grands ennemis, il les a invité par courtoisie à passer la nuit dans son Palais. Quand le groupe lui dit que ces deux dieux étaient probablement corrompus, il a beaucoup de misère à le croire, surtout Indra qui est le prototype de l’humain tellement pur et fort qu’il est devenu un dieu.
  • Lucian théorise que ce peut être le Puit lui-même qui retient Ravana ici, car l’alternative est que l’ennemi ait déjà accès à cette dimension connexe. Comme dans le cas de Séraphim et Ikegame, le Puit rejette les âmes immortels, et les trappe dans des prisons dont il est très difficile de s’échapper. Le groupe pense donc qu’il faut aller demander au gardien, Yamata no Orochi, de libérer Ravana.
  • Partant du principe que le portail donnant accès au Puit des Âmes est probablement quelque part sur le domaine, le groupe sort du mausolée pour faire une fouille systématique du domaine. Séraphim utilise le Kusanagi (qui veut littéralement dire  “grass cutter”) pour couper l’herbe folle du jardin, révélant un simple sol de terre. Parvati décide plutôt de marcher pied nu dans l’herbe en chantant, mais à part un mouvement du coin de l’oeil, il ne se passe rien. 
    • Pour essayer de trouver ce qui se déplace dans l’herbe une fois pour toute, ils forment un cercle, avec Aberaxem qui prend sa forme infernale pour profiter de ses multiples yeux. Malgré cela, ils ne parviennent pas à voir quoi que ce soit.
  • Saphiriel examine la statue et tente de trouver un moyen pour la déplacer. En fouillant, il finit par trouver un petit mécanisme caché qu’il active, et la statue pivote de côté, révélant une ouverture dans le sol avec des échelons.
  • Le groupe commence à se perdre en discussion pour savoir qui va descendre le premier, jusqu’à ce qu’Ikegame se tanne et saute dans le trou… et disparaît brutalement. Les autres décident de le suivre. Saphiriel est le dernier à descendre et en profite pour faire un signe de croix sur la statue, ce qui provoque des commentaires moqueurs de Ravana, qui le voit faire du mausolée, sur sa fausse religion.
  • Le groupe réapparaît dans une petite salle où ils trouvent Ikegame se prosternant devant une grande silhouette de plus de cinq mètres de haut et recouverte d’une toge qui cache complètement son corps, sauf pour un visage cyclopéen avec un seul oeil. Le géant leur ordonne de se prosterner devant lui, car il est TOUT. Ils refusent, sauf pour Aberaxem, qui dans sa couardise, se jette au sol. Puis la silhouette se met à diminuer et la voix moqueuse de Master se fait entendre, riant d’eux pour être si crédule, surtout suivant son imitation du magicien d’Oz la dernière fois. Il rit particulièrement d’Aberaxem qui se relève, embarrassée.
  • Master fait connaissance avec Parvati, puis le groupe lui explique ce qu’ils viennent faire ici.
    • Master explique qu’il a effectivement vu des nouveaux types d’âmes arriver dernièrement. Cependant, dès qu’elles se sont approchées du Puit, quelque chose en est sorti pour les saisir et les tirer à l’intérieur. Il n’en sait malheureusement pas plus, car il ne peut y pénétrer lui-même.
    • Le groupe théorise que Indra et Virtra, qu’ils ont tué possiblement après la destruction du Samsara, pourraient être responsables, mais Master leur rappelle qu’aucun immortel ne peut pénétrer dans le Puit. Le Samsara n’existe que dans la dimension hindoue (et il se demande d’ailleurs bien pourquoi), et n’a aucun effet une fois qu’on en est sorti.
    • Master ne peut dire depuis quand cette force est là, car elle ne semble s’attaquer qu’aux nouvelles âmes venant du monde hindou. Il se peut donc qu’elle soit depuis la création du puit des âmes, longtemps, mais l’existence du Samsara qui empêche les âmes hindous de se rendre au Puit, elle n’a jamais eu l’occasion de se manifester. Ou peut-être a-t-il été créé justement pour sauver les âmes hindous de cette force?
    • Cette réflexion amène le groupe à se demander qui a créé le Samsara, et pourquoi. Ils savent que les âmes de toutes les créatures du multivers viennent ici pour joindre le Puit avant de se réincarner dans une autre dimension, alors que le Samsara fait en sorte que les âmes hindous qui meurent restent dans l’univers hindou. Pourquoi?  Personne, même Master, ne le sait.
  • Saphiriel explique qu’ils sont ici pour retrouver Kalki, qui est probablement dans le Puit. Malheureusement, Master n’a aucune manière de savoir si c’est le cas.
  • Le groupe se demande si la force dans le puit est reliée à Yamata no Orochi, mais Master explique que le serpent à huit têtes n’était qu’une représentation du gardien de la prison d’Ikegame, et sa forme prise de l’expérience du Japonais. En fait, chaque prison a son gardien adapté.
    • Le groupe se demande si Ravana ne pourrait être le gardien de la prison de Kalki. Master l’ignore, mais en doute, surtout que Ravana semble tout ignorer du Puit des Âmes. De plus, cela laisse supposer que Kalki est un être immortel, alors que le groupe semble dire qu’il est un être humain.
    • Master explique également que Ravana, s’il est d’origine divine, ne devrait même pas avoir accès à la dimension du Puit. Il se peut donc que ce ne soit pas le vrai. D’un autre côté, peut-être a-t-il pu venir à cause de la force dans le Puit. C’est tellement mêlant…
  • Lucian suggeste que la force dévore possiblement les âmes hindous dans le but de manger celle de Kalki (et donc de Vishnu). Peut-être est-ce Ravana lui-même qui l’a créée, pour reconstruire sa force (quoique ce dernier point est purement spéculatif).
  • Le groupe décide d’aller se promener dans les alentours du Puit des Âmes, sans toutefois y pénétrer. Master pointe vers une porte qui n’était pas là la seconde d’avant, et ils la franchissent. Ils se retrouvent dans le même couloir circulaire tournant autour du puit que la première fois, et ils le suivent jusqu’à l’entrée principale. En face il y a une petite porte marquée “Ne Pas Déranger”, et le groupe se rappelle que Théo y avait rencontré une secrétaire, Mme St-Pierre.
  • Lucian ouvre la petite porte et se retrouve à l’intérieur d’un temple romain. Un légionnaire est assis à une table en train d’écrire. Après un échange assez orageux, , ils finissent par lui expliquer la situation. 
    • D’après lui, n’y a aucune créature surnaturelle emprisonnée en ce moment.
    • Il ignore tout d’une soit-disante force qui dévorerait les âmes hindoues, et nie qu’il y a quelque chose de ce type dans le Puit des Âmes. Il se rappelle cependant avoir senti une présence assez formidable entrer dans le puit dernièrement, mais il n’a pas plus de détail.
    • Aberaxem se souvient d’une force qui avait tenté de saisir Teddy lorsque celui-ci avait pénétré dans le puit des âmes lors de leur première visite; seul l’aide de sa mère lui avait permis de lui échapper. Elle se demande s’il s’agit de la même force.
    • Il n’y a aucun moyen de contacter quelqu’un dans le puit, le seul moyen est d’y pénétrer, ce qui leur est évidemment impossible. Le seul moyen serait de devenir des avatars humains d’eux-mêmes. Le légionnaire leur conseille de parler au grand boss pour avoir plus d’information.
  • Le groupe retourne voir Master pour discuter de la possibilité de devenir humain. Il leur explique qu’il est effectivement possible pour lui de leur enlever leur essence surnaturelle pour en faire des humains, et il est relativement certain que c’est quelque chose de réversible. Le groupe n’aime pas du tout ce “relativement”. Parvati  et Aberaxem sont prêtes à prendre le risque, mais Saphiriel y est complètement opposé et désire plutôt rester en arrière.
    • Mais en y pensant bien, Saphiriel se rend compte que sa présence pourrait être nécessaire, car il est possiblement le seul capable de détecter l’âme de Kalki à cause de son lien avec Vishnu.. Déchiré entre sa nature et son devoir, il décide de prendre un peu de temps pour méditer, et dans ce temps, il réalise qu’il existe avant tout pour aider l’humanité, et qu’il doit être prêt à faire des sacrifices.
  • Master les met en cercle tout autour de lui, puis conduit une petite cérémonie très rapide. Il touche ensuite chaque membre du groupe à tour de rôle, et ils sentent une partie de leur énergie vitale les quitter. Ils prennent soudainement conscience de douleurs un peu partout dans leurs membres, leur dos, etc. 
    • Saphiriel est celui qui est le plus désavantagé, car non seulement il ne peut plus appeler Mabat et utiliser ses yeux pour voir, mais il perd également son habileté qui lui permet d’identifier les personnes juste par leur odorat. Il se retrouve isolé comme jamais auparavant.
    • Parvati devient une femme au teint de peau très foncé, luttant entre l’envie de faire la paix à tout prix et celle de tout détruire.
    • Lucian redevient un simple fantassin, alors que Séraphim se transforme en un vieux Robert Plant. Aberaxem devient une infirmière sexy digne d’un film porno. 
    • Ceux qui ont des armes magiques les gardent, mais doivent les manipuler comme s’ils étaient des armes normales, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent les faire apparaître et disparaître à volonté.

Session 030 – Une vision du passé et la recherche de Kalki

Jouée le 31 janvier 2019

Présent

  • Stéphanie – Aberaxem, démone de la folie et de la luxure
  • Olivier – Saphiriel le Zélote et Exécuteur
  • Chris – Lucian Benedict, Ange des soldats et hérétique
  • Isabelle – Parvati / Kali, déesse Hindou
  • Martin – Seraphim l’Illuminateur et chanteur de glamrock.
  • Alain – Ikegame Akihiko, le kami japonais

Absent

  • Fleurien – Theodore “Teddy the Lucky” Forest / Theo “the Smooth” Delany

Temple de Vishnu, New York – univers Hindi – Cyberpunk

  • En attendant la navette de Ganesha, Aberaxem examine l’état mental des brahmans, et les trouvent non-seulement effrayés, mais un peu schizophréniques.
  • Parvati et les autres enregistrent un message à diffuser, pour tenter de calmer la situation. Elle fait ensuite une performance live de chant, de danse (qu’elle manque), de méditation et de cithare.
  • Une couple d’heures plus tard, une navette ressemblant vaguement à un avion se pose à la verticale sur le toit du temple, et le groupe monte à bord. Elle remonte ensuite en orbite à la position approximative du Space Needle.
  • Le groupe décide de sortir à l’extérieur, et le pilote les aide à mettre leurs combinaisons spatiales. Ils s’attachent ensemble avec une corde, puis sortent à l’extérieur et se collent contre la coque. Ikegame manque son jet de HT et est pris d’un mal de tête.
  • Le groupe s’élance ensuite dans l’espace. Parvati est à l’avant et réussit son jet de Vacc Suit par défaut, ce qui leur permet de se diriger dans la bonne direction. Quand ils  arrivent à la location exacte ou devrait se trouver la Space Needle. Parvati tente de contacter son mari Shiva, mais ça ne fonctionne pas. Elle demande à tous de se concentrer et faire le vide dans leur tête. Saphiriel récite un de ses mantras, et Seraphim se met à chanter. Seraphim et Shen conjurent leurs armes.
  • Éventuellement, une forme corporelle apparaît juste au-dessus d’eux, entièrement noir (n’étant visible que par le contraste avec le ciel étoilé). Aberaxem tente de la toucher, mais son bras passe au travers. Saphiriel tente un Mind Reading, mais aussitôt il se sent aspiré par la forme et disparaît à l’intérieur. Les autres sont pris par surprise et tentent de comprendre ce qui s’est passé. Aberaxem passe à travers la forme sans problème.
  • Finalement, Lucian touche la forme avec son javelin Vel, et disparaît à son tour. Les autres réalisent qu’ils doivent utiliser une de leurs habiletés ou armes magiques pour pouvoir être aspirés, et font de même.
  • Le groupe se retrouve dans un corridor plein de portes comme ceux du Nexus, désincarné et flottant au-dessus du sol. Ils ne peuvent faire de bruit, mais sont capables de communiquer télépathiquement entre eux. Saphiriel tente d’appeler Mabat, mais le molosse ne répond pas – mais par contre, l’ange réalise qu’il peut voir par lui-même pour la première fois. Lucian tente d’ouvrir une porte, mais comme il n’a pas de main, il n’y parvient pas. Il tente de passer à travers, mais la porte le bloque.
  • En examinant leur entourage immédiat, ils se rendent compte qu’ils sont bien dans le Nexus, mais qu’il est différent de ce qu’ils se rappellent. Ils suivent le couloir jusqu’à la salle centrale, qui au lieu d’être une simple salle de contrôle, est maintenant un grand amphithéâtre dont les sièges sont occupés par des dieux de toutes religions, certains qu’ils reconnaissent et d’autres non. Ils peuvent voir Shiva et Vishnu, Perséphone et Hadès,  Thor, Loki et Odin, Anubis et Imhotep, et plusieurs centaines d’autres. Parvati peut se voir elle-même, ainsi que son fils Ganesha. Ikegame reconnaît Izanagi et Izanami. Charon est également présent. 
    • Ils ne peuvent cependant voir d’anges ou démons, Lucifer, ou même Yahweh – quoi que techniquement ils ne l’ont jamais vu et ne peuvent donc le reconnaître.
  • Sur la scène centrale se dresse une seule personne en train de parler à la foule dans un langage inconnu. Le groupe est stupéfait de voir qu’il s’agit de Teddy. Ils demandent immédiatement à “leur” Teddy ce qu’il peut bien faire là, mais il ne répond pas.
  • Les dieux réagissent de façon différente à ce que Teddy est en train de dire. Certains sont en colère, d’autres tristes. Finalement, Teddy saisit un sceptre et le frappe au sol d’une façon autoritaire, ce qui semble mettre fin à la discussion, et les dieux, à contrecoeur, sortent de la salle par différentes portes. Charon et Teddy sont les seuls à rester en arrière.
  • Une femme vient les rejoindre, et Saphiriel, Seraphim, Lucian et Aberaxem reconnaissent Neoma, l’ange / démon qui a aidé le groupe à quitter leur dimension. Elle s’arrête subitement et regarde tout autour d’elle comme si elle sentait quelque chose, puis parle à Teddy et Charon dans le même langage inconnu. Les deux hommes quittent ensuite la salle.
  • Lorsqu’elle est seule, Neoma regarde en l’air et demande qui est là. Le groupe répond, mais elle ne semble rien comprendre et dit qu’ils n’ont rien à faire ici, qu’ils doivent s’en aller. Puis elle quitte la pièce à son tour.
  • Aberaxem décide de suivre Teddy et Charon, qui se rendent à une salle de contrôle qu’elle reconnaît partiellement. Teddy manipule les commandes, puis Neoma vient les rejoindre, et ils se dirigent vers une porte majestueusement décorée. Teddy l’ouvre, puis lui et Neoma pénètrent à l’intérieur. Charon ferme la porte derrière eux. 
    • Aberaxem tente de les suivre, mais est arrêtée par une force impénétrable. Tout ce qu’elle peut voir par l’ouverture est une lumière très intense.
  • Charon revient au poste de commandement, fait quelques petites préparations, puis se rend à une porte que le groupe reconnaît comme celle menant dans le monde des morts grec. Il ouvre la porte, regarde tout autour de lui, puis entre et ferme la porte derrière lui. Aussitôt le Nexus devient tout noir. Le groupe comprend qu’ils viennent d’assister aux derniers moments des Dieux dans le Nexus, même si Parvati ne se rappelle absolument rien de cet épisode.
  • Supposant que le groupe se trouve dans la mémoire de Charon, Lucian propose d’essayer d’en sortir, mais du côté divin. Le seul problème est que Teddy, qui est celui qui généralement ouvre les portails, n’est toujours pas là. Ils se concentrent sur la dimension divine, mais rien ne se passe. Ils tentent ensuite de se visualiser dans leur combinaison spatiale, et cette fois ça fonctionne. 
  • Ils se retrouvent flottant dans l’espace comme au départ, sauf pour deux choses: Teddy est absent, et le corps de Charon est maintenant solide et intact. Saphiriel tente de lire ses pensées, mais n’en trouve aucune en surface. Il peut cependant sentir qu’il y a une présence plus loin.
  • Le groupe ramène Charon à la navette, puis de là à la station spatiale de Ganesha. Ils lui expliquent ce qu’ils ont vécu, et celui-ci confirme qu’il n’a aucun souvenir de cette situation. Pour lui, il est né dans un Temple sur Terre, dans cette dimension.
  • Une examination rapide du cerveau de Charon montre que la technologie invasive est disparue. Ganesha suppose que ce peut être dû au fait que Charon se trouvait dans la dimension divine quand le lien avec le monde réel a été brisé; celle-ci ne pouvait supporter la présence d’une technologie corruptrice, et l’a expulsé.
    • Il suppose également que tout humain qui se trouvait à l’intérieur du Space Needle pourrait avoir été expulsé de la même façon, et possiblement projeté dans l’espace sans protection.
    • Bien que Charon ne soit pas un dieu, il n’est pas non plus vraiment humain, ce qui pourrait expliquer l’état dans lequel le groupe l’a découvert.
    • Un examen montre que Charon est dans un coma profond. Ganesha décide donc de le garder dans sa station jusqu’à ce qu’il guérisse. Bien que celle-ci ne soit pas à toute épreuve, il a déjà commencé à améliorer ses pouvoirs de détection et de défense.
  • Entretemps, le groupe doit retrouver Kalki, ou ce qui lui est arrivé. Le problème est que la prophétie de sa venue ne dit ni où ni comment il va arriver, simplement qu’il viendra au moment du Jugement Dernier pour vaincre le mal. Ganesha dit qu’il n’y a pas de méthode standard pour un dieu de s’incarner en humain.
    • Ganesha ne sait pas non plus si l’annonce concerne des créatures venant d’une autre dimension, surtout maintenant que le Samsara  est brisé. La seule chose qui laisse penser que tout n’est pas perdu est que Kalki est apparu en rêve à Saphiriel pour annoncer sa venue. Mais peut-être que l’arrivée soudaine et imprévue des envahisseurs a fait en sorte que son cycle d’incarnation n’a pu être déclenché.
  • Le groupe identifie trois situations possibles: 1) Kalki est bien sur Terre, mais a été neutralisé ou tué. 2) L’âme de Kalki est sur Terre, mais quelque chose l’empêche de se manifester, peut-être un élément déclencheur qui aurait dû s’être produit, mais qui ne l’a pas été. 3) L’âme de Kalki n’est pas sur Terre. Ils leur faut donc déterminer laquelle est la bonne.
    • Ganesha explique que l’âme de Kalki est 100% humaine, même si elle vient de Vishnu. Donc si le groupe a raison, il n’y a aucune raison de penser que s’il est sur Terre, quelque chose pourrait l’empêcher de se manifester, même avec la perte du Samsara. Donc cela éliminerait la situation #2. 
    • La possibilité que Kalki ait pris possession de Teddy est évoquée, mais éliminée immédiatement, car si elle était vraie, Teddy aurait disparu lorsque le Samsara a été brisé, et non lors de leur voyage dans la mémoire de Charon.
    • Lucian suggère que Kalki pourrait être parti en Antarctique pour détruire (le faux) Ravana et ses Rakshasa, mais Ganesha lui rappelle qu’il n’est qu’un humain. Kalki sait très bien qu’il ne pourra pas faire le combat seul, il aura besoin d’une armée.
    • Seraphim suggère que peut-être il lève son armée de façon cachée, par exemple via l’équivalent de l’underground et le dark web, mais Parvati répond que ce n’est vraiment pas le M.O. de Vishnu, qui est très “in your face.” Et même s’il voudrait rester discret, il passerait plus par les gangs de Naga et de Yashura, qui bien que non divines, sont des créatures surnaturelles.
  • Une chose que Ganesha peut dire est que le transfert de l’âme de Vishnu vers Kalki a bien débuté, d’où la disparition de Vishnu quelques jours avant la destruction du Samsara, et son apparition dans les rêves de Saphiriel. La question est de savoir si cette âme a pu se rendre sur Terre ou non, et si non, où est-elle?
  • Le groupe redescend au Temple de Ganesha via le portail pour discuter avec Shaga et son groupe. Certains humains en font maintenant partie, et ils sont tous fatigués et effrayés. L’aura de Parvati semble cependant les calmer.
  • Shaga vient les rejoindre quelques minutes plus  tard et les informe qu’à sa connaissance, il n’y a aucun groupe de résistance organisé. Quelques personnes ont bien publiquement déclarées être Kalki, juste assez longtemps pour se faire trancher publiquement la tête. La seule personne qui semble recherchée aussi fortement que Kalki est Teddy.
    • Ikegame propose à son tour de partir un groupe de rebelles et de faire du trouble, cela pourrait attirer l’attention de Kalki s’il se fait discret. Aberaxem propose plutôt de se rendre en Antarctique.
  • Le groupe prend encore un peu de temps pour discuter. Les deux possibilité qui restent sont que Kalki soit bien sur Terre mais qu’on l’ait empêché de faire quoi que ce soit en le tuant ou en le faisant prisonnier, ou que son âme soit ailleurs. S’il a été tué, ou s’il n’a pu s’incarner du tout, où son âme peut-elle se trouver?
    • Comme il s’agit d’une âme humaine, le cycle normal serait de se réincarner. Mais maintenant que le Samsara est brisée, que se passe-t’il avec les âmes des morts?
    • Réponse: probablement la même chose qui se passe avec les âmes des autres univers, elles sont probablement envoyés au Puits des Âmes. Le groupe sait que seuls les humains y ont accès, les créatures surnaturelles comme les anges et démons sont plutôt envoyés dans des prisons connexes, comme dans le cas de Séraphim.
    • La conclusion est que dans ce cas, l’âme de Kalki est soit au Puits des Âmes, soit dans une de ces prisons connexes.
  • Après s’être remémoré ce qui s’est passé quand ils ont sauvé Séraphim, ils décident de retourner au Puits. Ils prennent la navette qui les conduit au Temple de Shiva où le portail vers le Nexus se trouve. 
    • Ils peuvent voir que la ville tout près est sous l’emprise de la violence. Le temple lui-même est encore calme et désert. 
  • Le groupe fait une  cérémonie pour ouvrir le portail, avec Parvati prenant la place de Teddy. Une ouverture apparaît dans le sol; ils sautent à l’intérieur et se retrouvent dans le Nexus. Bob les accueillent en remarquant qu’ils sont une personne de plus qu’avant. Il ne reconnaît pas Parvati, même si elle lui semble familière.
  • Ikegame demande s’il y a une salle en forme d’amphithéâtre quelque part, mais Bob répond que non. Par contre il leur rappelle que le Nexus n’est pas une place physique, et que son apparence peut être changée, alors peut-être qu’elle a déjà existée. De plus, sa mémoire est limitée, ayant été effacée lorsque Charon a quitté le Nexus.
  • Le groupe lui demande où se trouve la porte vers le Puits des Âmes, mais il ne le sait toujours pas. Heureusement, Seraphim et Aberaxem s’en souviennent, et le groupe s’y rend. Ils ouvrent la porte et trouvent un portail à travers lequel ils voient une forêt. 
  • Ils le traversent  et réalisent qu’ils ne sont pas au même endroit que la première fois, près du village des Jlourdans. Ils doivent maintenant trouver la ville ou le village correspondant à la religion hindou, qui leur permettra de pénétrer le Puits des Âmes.